Bienvenue sur le Site de L’Érable des Juges.

L'Érable des JugesCôté versant sud du Parc Naturel du Vercors, un imposant cirque de montagnes clôt la vallée de Quint au nord. Nichée dans un discret vallon traversé par une rivière curieusement appelée Les Juges, une bergerie du XVIII siècle a été transformée en gîte. Un auguste érable lui offre de l’ombre et son nom : l’érable des Juges.

La petite bergerie indépendante n’abritant plus aucun mouton, il fallut l’empêcher de s’éteindre et de tomber en ruines. C’est pourquoi nous avons choisi de la réhabiliter avec attention en maison bienveillante et charmante, comme si notre intention était de l’habiter nous-mêmes et non pas de la destiner à devenir un gîte. En n’utilisant que des matériaux sains, en agençant l’espace intérieur le plus ouvert possible, nous avons souhaité réussir un harmonieux mélange de cachet ancien et de confort moderne pour qu’émanent bien-être et sérénité, en cohérence avec sa vocation passée d’abri et, la nature insoumise qui l’entoure.

Isolé (pas d’autres habitations que la nôtre à une centaine de mètres) au milieu des 60 ha de la propriété, le gîte a pour voisins les animaux sauvages et comme musique le chant de la rivière en contrebas du vallon. Pour cadre : des champs, des prairies, des forêts, des montagnes. Pour tempérament : celui du flanc méridional du Parc naturel du Vercors avec l’individualité d’un pays de transition entre le sud et la montagne.

Décompression, évasion, activités de plein air sportives ou contemplatives, sont à sa porte. Cependant la véritable vedette des lieux, c’est la Nature qui nous invite à la découvrir pour une plus grande connivence avec elle. Ses silences remarquables et ses bruits déroutants, ses changements d’humeur qui nous surprennent parfois, ses grosses bêtes que l’on voudrait apercevoir et ses minuscules que l’on ne sait pas regarder, tout ce que l’on sait d’elle et tout ce que l’on ignore.

La Nature est là, du ciel qu’aucune source de lumière artificielle ne contrarie pour nous enivrer d’étoiles, jusqu’au lit du torrent d’eau pure dont l’énergie joyeuse atténue nos fatigues.

Nous avons pris soin de n’utiliser pour la construction que des matériaux sains. Dans le gîte, il n’y a pas de télé, mais des livres. Et aussi internet

Au village se trouve un EPI ( Espace Public Internet) accueillant.

et aussi le restaurant Café Badin de Quint, qui saura vous régaler.

teston textLe Parc naturel du Vercors est vénéré par les amoureux des grands espaces. À une heure de marche du gîte par l’ancien chemin traditionnel des troupeaux montés en estive, s’ouvre la Réserve des Hauts Plateaux -la plus grande réserve naturelle de France métropolitaine- d’une altitude comprise entre 1 200 et 2 341 mètres avec le Grand Veymont comme point culminant. Au gré de vos promenades, vous pourrez observer les 75 variétés d’orchidées et parmi la faune sauvage l’aigle royal, le vautour fauve, la marmotte, le chamois.

Quiconque découvre la Drôme ne peut que s’étonner de la riche diversité de ses paysages. En moins de deux heures de voiture vous allez des terrasses plantées d’oliviers aux sommets de pelouse alpine en traversant des versants boisés de hêtres, sapins et épicéas.